Fusion d’Universal et EMI autorisée

emi music

Bruxelles a permis en fin de semaine la fusion entre Universal et EMI Music deux des quatre majors internationaux dans l’industrie musicale en échange de cessions de quelques labels dont Parlophone, la célèbre maison de disques de Coldplay.
Cette association était une affaire délicate pour l’Europe. Suite à une d’une recherche approfondie, Bruxelles a permis le rachat d’EMI par l’entreprise Universal Music filiale de la société française Vivendi à condition que ce dernier se sépare d’une grande partie des labels de musique et des droits de sa cible.
Toutefois, le groupe né du rapprochement EMI/Universal va conserver dans son escarcelle le super répertoire des Beatles. Pour fêter ça, je vais jouer sur mon piano portable !
Malgré ces garanties, le feu vert de l’Europe a entrainé la hargne des producteurs indés regroupés dans l’asso Impala.